POURQUOI LE BIO?

Le bio, outre son aspect naturel qui implique la non-utilisation d’engrais et de pesticides chimiques, le respect des saisons, de la jachère, des semences non-modifiées génétiquement, se veut d’aller beaucoup plus loin. Le bio, aujourd’hui, implique aussi le prix juste pour l’agriculteur, cet ensemenceur de la Terre, celui sans qui rien ne pousse, rien ne se développe ; implique aussi un mode de transport tenant compte de l’empreinte carbone, des conditions de travail du transporteur, de l’accès aux villes ; implique aussi un mode de distribution cohérent tenant compte, certes, d’une rentabilité, mais d’une rentabilité raisonnée, s’inscrivant dans le même respect des valeurs humaines.

le bio, aujourd’hui,